Amélie Lefort
Hypnose thérapeutique - Sophrologue à Capbreton et Soorts-Hossegor

Consultation enfants et adolescents à Capbreton et Soorts-Hossegor

Pourquoi dit-on que l'hypnose est une disposition naturelle chez l'enfant ?

L'hypnose s'appuie sur l'imagination, or, chacun sait qu'en la matière, les enfants sont rois ! Pour eux, l'imaginaire est réel du moins jusqu'à un certain âge. Ils sont tour à tour dragon, princesse ou chevalier et ont intacte en eux la magie "du comme si".

 

L'hypnothérapeute ne fait que profiter de cette disposition naturelle. De plus, l'enfant a un avantage sur l'adulte : il approche l'hypnose sans préjugés et sans peurs, et est ensuite plus enclin à pratiquer les exercices et jeux proposés par l'hypnothérapeute.

L'hypnose au cabinet est-elle différente de l'hypnose de spectacle ?

Absolument ! Un spectacle a pour but d'amuser un public. Les spectateurs les plus réceptifs sont sélectionnés et montent sur scène. Les effets sont spectaculaires mais l'hypnose est dans ce cas autoritaire et rigide (exemple, on vous demande de vous lever de votre chaise et de tendre le bras droit, vous le faites tout de suite sans broncher).

 

Au contraire, l'hypnose thérapeutique accompagne le changement VOULU par la personne venue consulter. De plus, l'hypnose thérapeutique ne fait que proposer des solutions en prenant toujours appui sur les ressources de cette personne.

 

A partir de quel âge peut-on pratiquer l'hypnose chez un tout-petit ?

Avant trois ans. Il existe des outils de distraction utiles pour réaliser un geste médical ou examiner un tout-petit, très sensible à son environnement sensoriel. Des stimuli comme le bercement, le toucher de matières moelleuses, la chaleur, etc, apportent une aide pour installer une atmosphère tranquille et rassurante. A cet âge, l'hypnose s'utilise de façon "saupoudrée".
 

De 3 à 6 ans. L'enfant devient accessible au langage verbal et entre de plain pied dans l'imaginaire. Le recours aux jeux et aux contes hypnotiques offre de nombreuses possibilités. Le travail hypnotique peut être plus formel.
 

Après 6 ans. C'est l'âge de raison.... et l'âge idéal. Les potentialités de l'hypnose sont maximales à cet âge-là car l'enfant est capable d'imaginer mais aussi d'élaborer. Il devient alors très actif dans les jeux proposés.
 

A l'adolescence. Les possibilités de l'hypnose sont nombreuses à la condition que l'ado soit curieux et participatif...

 

Quelles sont les principales indications de l'hypnose chez l'enfant ?

L'hypnose peut beaucoup pour les troubles émotionnels tels que les peurs, les phobies et l'anxiété. Autres indications : une tristesse ou une perturbation de l'humeur suite à un évènement de vie (deuil, séparation, divorce des parents, déménagement, etc), des difficultés d'adaptation scolaire, la timidité, les troubles psychosomatiques.

 

Elle est utile aussi dans les douleurs récurrentes (maux de ventre, etc) ou induites par un soin (vaccin, soins dentaires ou soins à l'hôpital par exemple), les trouble, l'énurésie.

 

Y a-t-il des preuves de l'efficacité de l'hypnose ?

Oui, il existe de multiples publications scientifiques sur l'hypnose. La neuro-imagerie moderne a permis d'isoler le phénomène hypnotique au niveau cérébral. Lorsque quelqu'un est hypnotisé, les réseaux de neurones activés (différents de ceux impliqués dans la veille ordinaire, le sommeil ou le rêve) sont toujours les mêmes. Des résultats fiables ont été observés lorsque l'hypnose est utilisée en anesthésie.

 

Chez l'enfant, il est prouvé que des soins désagréables se font plus facilement sous hypnose et qu'elle apaise certaines migraines. Malgré ces résultats, il reste une part de mystère...

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

RDV Cabinet & Visio - Crenolib.fr